Pourquoi la mer (Le surf) nous font-ils du bien?

Qui n’a jamais ressenti cette sensation légère de plénitude en sortant de l’eau ou en flânant sur le rivage? Un sourire niais jusqu’aux oreilles, une joie de vivre et une envie de partager chaque moment de bonheur avec ses proches? Tous surfeurs(es) n’est-ce pas? Il est vrai que le surf peut être vu comme un antidépresseur ou un “moteur à bien-être”.

Soleil, vagues et embruns, le combo du bien-être

Mais alors pourquoi avons nous ce bonheur après un bon surf (ou tout simplement un tour au bord de mer)?

Car il est vrai, la pratique du surf a tout pour stimuler le moral (en fond sonore, la compagnie créole, “c’est bon pour le moral”…) : la sécrétion d’endorphines générée par l’activité physique, l’effet antidépresseur de la lumière du soleil (quand soleil il y a), l’exposition à l’air marin dont les ions négatifs améliorent l’humeur et réduisent le stress…

 

Les endorphines sont des hormones secrétées par des glandes cérébrales qui sont libérées pendant un effort, une excitation intense ou un orgasme (les 3 sont possibles simultanément en surf). Ces hormones ont un effet proche de la morphine, c’est à dire que plus notre corps en sécrète par le sport, plus il en voudra (excusez nous si l’on surfe trop, c’est pas de notre faute, c’est chimique). C’est l’hormone du bonheur

PS: au fait, une hormone est une substance chimique produite par une glande (débrouillez vous pour celui ci 😉 ) ou par un tissu et transportée par le sang pour agir sur un organe ou sur un autre tissu situé à distance. Elle agit donc comme un messager et assure ainsi la régulation de nombreuses fonctions de l’organisme.

 

Ensuite la lumière du soleil nous rend, elle aussi, heureux. Elle permet la production de sérotonine, synthétise la vitamine D si chère à notre organisme et régule la mélatonine, l’hormone du sommeil.  Mais chut, nous y reviendrons dans un autre pourquoi ;). 

 

Enfin l’air marin a de très nombreux bienfaits pour la santé. Pour essayer de faire simple, l’air marin est souvent plus pure que l’air continental (moins de pollution). Plus de brassage d’air, moins de villes, pas de barrière physique qui favorise la pollution, etc. Grace à la photosynthèse des algues, l’air contient également plus d’oxygène et moins de CO2, ce qui facilite la respiration et la récupération de notre organisme.

 

L’air marin contient également des ions négatifs, qui sont produits par la force des vagues. Ce sont des particules qui acquièrent une charge négative; c’est à dire un ou plusieurs électrons. L’air du bord de mer peut en contenir jusqu’à 100x plus qu’en ville, impressionnant! Ces ions permettent un meilleur échange entre le sang et les poumons. Ils diminuent le rythme cardiaque et la pression sanguine. Ces ions négatifs permettent aussi de débarrasser l’air ambiant des bactéries, magique n’est ce pas? L’oxygène, O², peut en acquérir assez facilement et devient O²– . Pour rappel, dans l’air qui nous entoure, il y a environ 20% d’oxygène.

 

Allez une dernière chose: l’air marin contient aussi de l’iode. Elle, agit de façon bénéfique sur la thyroïde et les maladies respiratoires. De plus, elle permet une bonne croissance et régénération de nos petites cellules, youpi. Enfin, elle favorise aussi un bon développement du cerveau. 

Aparté: fut un temps, on employait régulièrement l’expression “crétin des Alpes”, car nos amis Alpins, si loin de la mer, ne recevaient que très peu d’iode, et le crétinisme était assez répandu. Désolé les amis montagnards, on vous aime bien quand même ;), mais mangez des huîtres de temps à autre.

 

Voila, vous savez ou allez maintenant, mais pas tous en même temps 😉

 

 Mais pour que tout cela fonctionne, il faut être dans ce fameux “ good mood”, être dans un bon état psychologique et être réceptif pour que la « surf thérapie » fasse son effet… Alors, comme dirait le grand Papou: “ soyez cool, buvez frais et surfez bien la vague”

 

Jéjé

Fin d’une belle journée en bord de mer

Sources et références:

endorphine: https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/12416-endorphine-definition

explications détaillées sur l’endorphine: https://entrainement-sportif.fr/endorphine.htm

effet de l’air marin: http://sante-voyage.e-monsite.com/pages/forme/air-marin-air-plus-sain.html

http://www.psychomedia.qc.ca/neurologie/2009-06-22/qu-est-ce-qu-une-hormone

https://blog.surf-prevention.com/2011/02/20/psychologie-le-surf-vous-rend-il-heureux/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *