Jour : 11 mai 2020

La pleine lune et vous

Pourquoi dort on moins bien durant la pleine lune?

Nuits agitées, loup garous, criminalités, animaux en folies, bien des mythes et fantasmes existent autour de la pleine lune. Mais l’avez vous peut-être remarqué, nous dormons moins bien lorsque la lune est pleine.

Alors info ou intox?

Pour cela une équipe de l’université de Bâle (en Suisse, proche du trou…) a mené l’enquête. Et cela semble confirmé: la phase d’endormissement des expérimentateurs s’est vu réduite de 5 minutes en moyenne, avec un sommeil diminué de plus de 20 minutes, un taux de mélatonine (l’hormone du sommeil, mais vous le savez déjà ça, on vous en a parlé dans bien des articles 😉 ) faible et une activité cérébrale 30% inférieure par rapport aux autres nuits. Sommeil 5 fois plus perturbé, moins réparateur, le top des insomnies en bref.

Hé bééé, me diriez vous, ça en fait des faits. 

Bon alors, mais Pourquoi? Et la, on est pas bien, car on ne s’est pas vraiment pourquoi… Mais la sciences a des pistes

  • Tout d’abord: les pistes écartées:

Non, l’attraction gravitationnelle n’a pas d’effet significatif sur nous. Vous savez, les marées, l’attraction  des masses d’eau par la lune et le soleil, tout ça quoi. Nos volumes de liquides dans notre corps sont trop faibles pour être influencés par un gros cailloux à 400 000 kms de notre lit.

Non, ce n’est pas parce qu’il fait jour en pleine nuit. Fermez les volets, vous verrez par vous même, cela ne change pas grand chose.

  • Bon alors c’est quoi?

Hé bien il s’agirait – peut être – , encore et toujours, d’un réflexe transmis de nos ancêtres, ces bons vieux chasseurs cueilleurs (allez faire un petit tour aussi sur cette douce odeur du pétrichor   ici). Lire la suite